Archives de Catégorie: Les chroniques de Utopiens

Marche pour le climat samedi 13 Octobre à 14h Opéra-République

Samedi 13 octobre / De 14h à 19h / Paris : Plus qu’une marche pour le climat!

A 14h, départ de la Place de l’Opéra pour rejoindre le village des solutions Place de la République.

Ateliers thématiques pour présenter des solutions pratiques pour engager dès aujourd’hui un changement au niveau individuel, sociétal et/ou social pour l’adaptation au changement climatique et une société soutenable. La Coordination Eau Île-de-France sera présente avec un barnum et  une animation consacrée à la collecte de l’eau de pluie.

Prises de paroles de scientifiques pour présenter leur analyse des problèmes en cours, ceux à venir, et qu’il·elle·s nous donnent à voir la marge d’action qu’ils estiment être la nôtre.

Zone d’impulsion du changement politique pour interpeller directement le gouvernement, mais aussi acteur·trice·s privé·e·s et multinationales, et formuler des demandes explicites d’action immédiate.

Voir ici l’appel à initiatives

« NON c’est pas FOUTU, oui on peut AGIR pour éviter le pire du changement climatique, et on s’est réuni à 19 pour te proposer COMMENT »

Et aller voir le site qui l’accompagne https://ilestencoretemps.fr qui se veut un outil pour que chacun puisse agir à son échelle individuellement ou en groupe.

Publicités

Agenda militant Septembre 2017

Mercredi 27 Septembre à 18 heures au Carreau du Temple : Projection-table ronde : Le Moment GORTZ

A l’occasion du 10ème anniversaire de la mort d’André Gorz ,l’association des lecteurs d’Alternatives Economiques organise le mercredi 27 septembre 2017
–  Une projection de : « Le travail demain : dialogue entre André Gorz et Jean-Baptiste de Foucauld » 
De 17h à 18h suivi d’un échange avec Jean Baptiste de Foucauld animé par Eric Aeschimann, Journaliste à L’Obs.
–  Une table ronde : « Peut-on concevoir une écologie du travail ? » : de 18h30 à 20h00.

Entrée libre : détails et réservation obligatoire ici :http://www.carreaudutemple.eu/le-travail-demain

Du 16 au 30 Septembre : Tour à vélo de l’énergie citoyenne en Ile De France organisé par Alternatiba-Paris :  https://www.facebook.com/events/398521657215725

ET SURTOUT du 28 Septembre au 1er octobre , ne manquez pas l’Université d’été du Mouvement Utopia , « Communs, Communes pour une société du Buen Vivir », avec cette année une première :
100% INTERVENANTES !

Le programme est en ligne et mis à jour régulièrement sur notre espace dédié sur notre site internet : Toutes les personnes invitées à intervenir sont des femmes – des chercheuses françaises et européennes, philosophes, artistes, sociologues – sur de nombreux sujets : la Nature (Valérie Chansigaud), les migrations (Sophie Wahnich et des représentantes de Roya Citoyenne et de SOS Méditerranée), la démocratie (Charlotte Marchandise, des représentantes de Barcelona en Comu et autres plateformes municipalistes espagnoles), le transhumanisme (Flore d’Ambrosio Boudet)… Nous accueillerons des représentantes de mouvements féministes européens (Joanna Maycock, Alison Tate…), et des femmes engagées en Espagne (Barcelona en Comu, et autres plateformes à confirmer..) et en Tunisie dans des mouvements « municipalistes ».
Vous pouvez vous inscrire et payer en ligne ici.
Nous nous retrouvons le week-end du jeudi 28 septembre 14h au dimanche 1er octobre 2017 au domaine d’Agecroft de Mandelieu la Napoule (06).  Attention cette année l’Université d’Eté commencera dès le jeudi midi ! Vous pouvez également partager cette grande nouvelle avec vos ami-e-s et vos proches 
=> sur Facebook  en vous ajoutant comme participant-e en cliquant sur « j’y vais » sur l’événement et en invitant vos contacts à l’événement (cliquer sur « Partager » => « inviter des amis »). Rendez-vous fin septembre pour quatre jours de réflexion, conférences et convivialité !

Les terres de Notre Dame des Landes sont un bien commun de l’humanité !

Communiqué du Mouvement Utopia – Le 31 octobre 2012

Depuis lundi 15 octobre 2012, une opération plus militaire que policière, mettant en œuvre des moyens humains et logistiques disproportionnés a été engagée sur le site du projet de l’aéroport de Notre Dame des Landes. A l’évacuation forcée des occupants pacifiques du lieu, a succédé les premières démolitions de bâtiments, laissant sans abris leurs occupants.

Le projet de détruire 2000 hectares de terres agricoles préservés dans leur état bocager d’origine et constitués majoritairement de terres humides à la biodiversité exceptionnelle et au pouvoir drainant irremplaçable s’inscrit dans une logique de politique publique à court terme, dépassée, dispendieuse et irresponsable.

L’artificialisation des sols qui croît à la vitesse d’un département tous les dix ans, au-delà de la destruction de terres agricoles qu’elle induit, aggrave les conséquences des pluies exceptionnelles, comme cela a été récemment le cas dans le Var.

Une mobilisation sans précédent du peuple de l’écologie se prépare pour défendre un autre avenir. Comme l’a montré la récente manifestation populaire qui a réuni plus de 10.000 personnes à Bayonne contre la Ligne à Grande Vitesse entre Bordeaux et Hendaye, deux visions du monde s’affrontent.

D’un côté la logique productiviste, bercée par l’illusion d’une croissance infinie et du profit à court terme, qui réquisitionne l’état et ses gendarmes pour défendre les intérêts privés d’une multinationale et les visions dépassées d’un monde régi par la vitesse et la compétitivité.

De l’autre celle d’un peuple en marche qui se bat pour construire dès aujourd’hui un autre monde solidaire, respectueux de la terre nourricière, de la biodiversité et soucieux de l’avenir de ses enfants.

Notre Dame des Landes, à l’image de Yasuni ITT en Equateur où le choix a été fait de préserver l’écosystème plutôt que d’en exploiter les réserves pétrolières abondantes, est le symbole de ce monde nouveau et sans frontières que nous voulons construire.

Nous appelons l’ensemble des citoyennes et citoyens à soutenir ce combat en rejoignant les collectifs locaux qui se sont spontanément créés pour ce combat et à participer massivement à la manifestation du 17 novembre à Nantes.